Gérer son trac – la respiration carrée

« Elle attendait le trac qui ne venait pas. Pourtant tous les bons comédiens l’ont »

Françoise Sagan.

Ceci illustre le fait que presque tous les comédiens ont le trac, mais cela ne se voit pas.

Il paraît que la présentation du journal de 20 heures à la télévision est comparable à un semi-marathon. Le présentateur a son coeur qui bat à 170 battements par minutes au moment où il apparaît à l’écran. Pourtant, cela ne se voit pas.

Pour cacher son trac, ou sa peur, il faut respirer.
Et respirer, cela veut d’abord dire expirer.

Une technique classique, qui doit devenir un reflexe, est le “square breezing” ou respiration à quatre temps :

* arrêter de respirer quatre secondes
* inspirer pendant quatre secondes
* arrêter de respirer quatre secondes
* expirer pendant quatre secondes

et recommencer une ou deux fois si nécessaire. Vous voilà calme et détendu.